En vitrine

LA FONTAINE, Jean de, RABIER, Benjamin

Fables de La Fontaine illustrées par Benjamin Rabier, Première partie, Deuxième partie - 1906

Paris, Librairie illustrée Jules Tallandier éditeur, s.d. [1906 ?], 2 vol. in-4° (24,6 x 32 cm) : première partie composée de 1 f. de faux-titre, 1 f. de titre, 80 p. de fables, 2 f. de table et 1 garde blanche ; deuxième partie : 1 f. de garde, 1 f. de faux-titre, 1 f. de titre, p. 81-160, 2 f. de table, 1 f. de garde blanche. Une des éditions que Tallandier proposa en 1906 du travail graphique de Rabier en écho aux fables de La Fontaine. Ici en deux volumes, l'un regroupant 67 fables (rassemblées en Livres I-IV : mentions en haut à droite des feuillets), l'autre 72 fables (Livres IV-VII). La pagination est continue d'un volume à l'autre. Le dos est de toile rouge et les plats sont recouverts de papier imprimé avec un décor pleine page pour chaque volume. A l'intérieur, Rabier compose chaque page de façon inédite : le texte de La Fontaine est servi par les graphismes de Rabier adoptant un style décoratif. Ici en frise figurative, ici en médaillon, ou là en cul-de-lampe ou autre pied-de-page, l'invention graphique est permanente. L'équilibre et l'harmonie se trouvent toujours au rendez-vous. Si les deux tiers des double-pages sont monochromes (noir ou autres couleurs), un tiers environ sont polychromes. Là, on retrouve les accords colorés caractéristiques de Rabier : en bonne partie des variétés subtiles de bleu-vert auxquelles répond de façon tonitruante un orange puissant presque fluorescent. Tout cela représente une somme de travail et un talent considérable. Benjamin Rabier (1864-1939) : français ; dessinateur, graveur, humoriste, caricaturiste animalier, publicitaire, auteur majeur et prolifique d'albums pour les enfants (presque 250 titres) et réalisateur de dessins animés. Il publie dans de nombreux journaux : le Gil Blas Illustré, le Pêle-Mêle, Le Rire ou encore La Jeunesse illustrée, et les Belles images. En 1907-1908, il publie seul un journal Histoire comique et naturelle des animaux. Son premier album publié en 1898 est Tintin lutin dont Hergé reconnaitra s’être inspiré : il est l’un des inspirateurs de la « ligne claire », une méthode graphique qui choisit le trait simple, les aplats de couleur, et qui est associée à la bande dessinée. Suivra une production gigantesque et variée, des livres pour enfants aux affiches de publicité jusqu'à la création du célèbre vilain petit canard Gédéon en 1923 qui connaît de nombreuses aventures. Il a développé un bestiaire de fabuliste différent de celui de ses prédécesseurs et, doué d’un savoureux humour, s’est moqué habilement de la société des hommes. Fonctionnaire la nuit, aux Halles à Paris, et illustrateur le jour, Son recours aux animaux, à qui il parvient à donner des expressions humaines, un sourire, lui vaut un succès qui ne se démentira pas tout au long de sa carrière (Gallica). Jean de La Fontaine (1621-1695) Jules Tallandier (1863-1933)

160.00 €

Détails

TAKASHIMA, S., A. B.

Illustrations of japanese life - 1896

Tokyo (Japon), K. Ogawa, F.R.P.S., Meiji 29 en caractères japonais, à l'achevé d'imprimer situé au contreplat inférieur [1896], 1 vol. 25,7 x 19,3 cm composé de 7 f. : 1 p. de page de titre, 1 p. de préface, 12 p. de photographies noir & blanc légendées et réhaussées à la main de couleurs. Edition originale de ce recueil d'images pittoresques et soignées donnant à voir le meilleur de la culture traditionnelle japonaise. Sous ce même titre, sont parus plusieurs ouvrages dont les images diffèrent. Ici : Hanami (flower pic-nic) ; Wrestling match ; Cloth dealer's shop ; Summer evening on the shijo river ; A miniature garden of the tea house ; Entertaining a guest ; marriage ceremony ; Orchestra ; The ainus at dinners ; A Matsuri (temple festival) ; The geishas holding a letter ; Mamma. S. Takashima : professor in the higher commercial college. K. Ogawa : imprimeur et éditeur.

320.00 €

Détails

MOLIERE, Jean Baptiste Poquelin (dit), LELOIR, Maurice, MONTAIGLON, Anatole de

Oeuvres de Molière - Le sicilien - 1891

Paris, Chez Emile Testard et Cie, Editeurs, 1890 (sur la couvrure imprimée et en page de titre), seize mars mil huit cent quatre-vingt-onze (à l'achevé d'imprimer), 1 vol. grand in-4° (25,3 x 32,8 cm) : 1 f. blanc, 2 f. de titre et faux-titre, XIII p. de notice, 5 f. d'illustration pleine-page hors-texte, 1-64 p. dont 2 f. d'explication des planches, 3 f. dont l'achevé d'imprimer. Le cahier de notice est signé a-b. Les cahiers correspondant aux pages 1-64 sont signés 1-8. Figure à la gauche des ces signatures le chiffre XIX signalant discrètement que ce texte est le dix-neuvième sur un vaste ensemble de 32, chacun reprenant un texte de Molière ; le tout édité dans les dernières années du XIXème siècle, mais qui, devant l'ampleur du projet et l'immense soin apporté à cette édition, voit ses artistes et intervenants (éditeur, imprimeur, illustrateur, rédacteur des notices) renouvelés au fur et à mesure. La collection fit l'objet d'une souscription lancée en 1882. Texte de Molière reproduit en vieux français, augmenté d'une notice (éditeur scientifique) par Anatole [de Courde] de Montaiglon (1824-1895), éminent archiviste paléographe, bibliothécaire, historien d'art, co-fondateur de la société de l'histoire de l'art français (1872), et in fine, d'une table des illustrations (en-tête de chapitres, initiales ornées, cul-de-lampe, faux-titre, grande planche, grand titre, bandeaux, cadres de personnages) décrites et expliquées ; Ces deux éléments conférant à la présente édition son caractère original.Exemplaire non-numéroté imprimé par Charles Hérissey (Evreux) sur velin à la cuve provenant de la fabrique Van Gelder (filigranne nominatif). Justification : tirage spécial pour les amateurs à 550 exemplaires : 125 sur Japon, 75 sur Chine, 150 sur velin à la cuve et 200 sur vergé de Hollande. L'illustration est due à Maurice Leloir (1853-1940) peintre, aquarelliste, spécialiste de l'histoire du costume, président-fondateur de la Société de l'histoire du costume (1906-1940). Elle se compose de lettrines et autres ornements de texte (voir photos) d'une remarquable finesse (eau forte sur cuivre), répondant au travail soigné de la typographie, ensemble valorisé par de larges marges blanches (feuillets à toutes marges). La grande planche 'Adraste, aux genoux d'Isidore assise' figure en deux états (sépia et noir).

59.00 €

Détails

Sélection de gravures anciennes

ALPHAND, Adolphe, HOCHEREAU, Emile,

Les promenades de Paris - Parc des Buttes Chaumont - Café restaurant - 1867

Paris, 1867, gravure isolée, 60,8 x 41,8 cm, provenant de l'ouvrage en deux tomes Les promenades de Paris, 1867-1873, J. Rothschild, éditeur, paru sous l'égide d'Adolph Alphand, concepteur des travaux décrits. Dessinée par E. Hochereau, principal responsable d'une large équipe de graveurs/dessinateurs. Gravure explicitant les aménagements prévus pour le parc des Buttes Chaumont et plus particulièrement ici le bâtiment qui deviendra le café-restaurant. A la réorganisation tant architecturale qu'urbaine de Paris, impulsée durant le dernier tiers du 19ème siècle par Napoléon III et qu'il confie pour sa mise en oeuvre au baron Hausmann, répond le travail d'Alphand sur le volet des parcs, jardins et aménagements urbains liés au végétal dans Paris. La volonté de faire dialoguer constructions et nature, prend toute sa force dans l'apport d'Alphand qui conçoit des parcs et jardins, tous différents, tous adaptés à leur lieu d'implantation. Dans un style bucolique et pittoresque, chaque espace est élaboré sur les plans des circulations, des pavillons qui le ponctuent, du mobilier qui l'agrémente jusqu'aux détails tels que les plaques métalliques protégeant la base des arbres. Les plantes retenues pour scénographier ces lieux sont minutieusement choisies pour leur caractère ornemental notamment. Il s'agit d'une conception globale prenant en compte jusqu'au réseau d'égouts souterrains pour l'évacuation des eaux de pluie. Chacune des planches décrivant les travaux programmés se compose de vues en plan, d'élévations, de coupes générales ou de détails. L'ensemble présente, en dépit d'un caractère technique, un tempérament décoratif et ornemental. Alphand, Jean-Charles Adolphe (1817-1891) : paysagiste, inspecteur général des Ponts et chaussées, maître d'oeuvre des aménagements décrits dans Les promenades de Paris Hochereau, Emile (1828-1905) : architecte, inspecteur des promenades de Paris Davioud, G., D'Ardoize, Antoine, Fath, Labeyrie, Lambotte, etc. : dessinateurs de la Ville de Paris

107.00 €

Détails

ALPHAND, Adolphe, HOCHEREAU, Emile,

Les promenades de Paris - Champs-Elysées - Panorama - 1867

Paris, 1867, gravure isolée, 60,8 x 41,8 cm, provenant de l'ouvrage en deux tomes Les promenades de Paris, 1867-1873, J. Rothschild, éditeur, paru sous l'égide d'Adolph Alphand, concepteur des travaux décrits. Dessinée par E. Hochereau, principal responsable d'une large équipe de graveurs/dessinateurs. Gravure explicitant les aménagements prévus pour les Champs-Elysées et plus particulièrement le bâtiment circulaire appelé Panorama (actuel Palais des glaces) et ses abords directs. A la réorganisation tant architecturale qu'urbaine de Paris, impulsée durant le dernier tiers du 19ème siècle par Napoléon III et qu'il confie pour sa mise en oeuvre au baron Hausmann, répond le travail d'Alphand sur le volet des parcs, jardins et aménagements urbains liés au végétal dans Paris. La volonté de faire dialoguer constructions et nature, prend toute sa force dans l'apport d'Alphand qui conçoit des parcs et jardins, tous différents, tous adaptés à leur lieu d'implantation. Dans un style bucolique et pittoresque, chaque espace est élaboré sur les plans des circulations, des pavillons qui le ponctuent, du mobilier qui l'agrémente jusqu'aux détails tels que les plaques métalliques protégeant la base des arbres. Les plantes retenues pour scénographier ces lieux sont minutieusement choisies pour leur caractère ornemental notamment. Il s'agit d'une conception globale prenant en compte jusqu'au réseau d'égouts souterrains pour l'évacuation des eaux de pluie. Chacune des planches décrivant les travaux programmés se compose de vues en plan, d'élévations, de coupes générales ou de détails. L'ensemble présente, en dépit d'un caractère technique, un tempérament décoratif et ornemental. Alphand, Jean-Charles Adolphe (1817-1891) : paysagiste, inspecteur général des Ponts et chaussées, maître d'oeuvre des aménagements décrits dans Les promenades de Paris Hochereau, Emile (1828-1905) : architecte, inspecteur des promenades de Paris Davioud, G., D'Ardoize, Antoine, Fath, Labeyrie, Lambotte, etc. : dessinateurs de la Ville de Paris

117.00 €

Détails

ALPHAND, Adolphe, HOCHEREAU, Emile,

Les promenades de Paris - Square des Arts et Métiers - 1867

Paris, 1867, gravure isolée, 60,8 x 41,8 cm, provenant de l'ouvrage en deux tomes Les promenades de Paris, 1867-1873, J. Rothschild, éditeur, paru sous l'égide d'Adolph Alphand, concepteur des travaux décrits. Dessinée par E. Hochereau, principal responsable d'une large équipe de graveurs/dessinateurs. Gravure explicitant les aménagements prévus pour le square des Arts et Métiers. A la réorganisation tant architecturale qu'urbaine de Paris, impulsée durant le dernier tiers du 19ème siècle par Napoléon III et qu'il confie pour sa mise en oeuvre au baron Hausmann, répond le travail d'Alphand sur le volet des parcs, jardins et aménagements urbains liés au végétal dans Paris. La volonté de faire dialoguer constructions et nature, prend toute sa force dans l'apport d'Alphand qui conçoit des parcs et jardins, tous différents, tous adaptés à leur lieu d'implantation. Dans un style bucolique et pittoresque, chaque espace est élaboré sur les plans des circulations, des pavillons qui le ponctuent, du mobilier qui l'agrémente jusqu'aux détails tels que les plaques métalliques protégeant la base des arbres. Les plantes retenues pour scénographier ces lieux sont minutieusement choisies pour leur caractère ornemental notamment. Il s'agit d'une conception globale prenant en compte jusqu'au réseau d'égouts souterrains pour l'évacuation des eaux de pluie. Chacune des planches décrivant les travaux programmés se compose de vues en plan, d'élévations, de coupes générales ou de détails. L'ensemble présente, en dépit d'un caractère technique, un tempérament décoratif et ornemental. Alphand, Jean-Charles Adolphe (1817-1891) : paysagiste, inspecteur général des Ponts et chaussées, maître d'oeuvre des aménagements décrits dans Les promenades de Paris Hochereau, Emile (1828-1905) : architecte, inspecteur des promenades de Paris Davioud, G., D'Ardoize, Antoine, Fath, Labeyrie, Lambotte, etc. : dessinateurs de la Ville de Paris

57.00 €

Détails

Dernière parution

SOLEILLANT, Lison

Pérégrinations d'une sauterelle au jardin - 2020

Grand album de coloriage sur papier 240 gr pour le dessin. Au fil des déambulations d'une sauterelle, découvrons le jardin. Eden de couleurs et de formes, kaléidoscope graphique et coloré, il offre au plaisir de l'oeil et de l'âme la beauté de la vie au jardin. Parcourons-le, de l'aube au crépuscule, dans le regard lilliputien de la sauterelle. 15 planches originales, de grand format, imprimées à l'encre indélébile sur papier Beaux-Arts : 240 gr – 100% cellulose – grain fin – blanc naturel, idéal pour les techniques sèches : crayons de couleur, feutres, pastels, craies, etc. Modèles et idées créatives sur Instagram : edmee_librairie_edition. Planches non-reliées : pratiques à colorier, faciles à encadrer ou offrir. 15 grandes planches pour profiter des bienfaits du coloriage, à tout âge.

29.00 €

Détails

SOLEILLANT, Lison

Pérégrinations d'une sauterelle au jardin - 2020

Grand album de coloriage sur papier 300 gr pour les techniques aquarellables. Au fil des déambulations d'une sauterelle, découvrons le jardin. Eden de couleurs et de formes, kaléidoscope graphique et coloré, il offre au plaisir de l'oeil et de l'âme la beauté de la vie au jardin. Parcourons-le, de l'aube au crépuscule, dans le regard lilliputien de la sauterelle. 15 planches originales, de grand format, imprimées à l'encre indélébile sur papier Beaux-Arts : 300 gr – 25% coton – grain moyen – blanc naturel, idéal pour les techniques sèches et/ou humides : crayons de couleur ou feutres aquarellables, pastels, lavis, etc. Modèles et idées créatives sur Instagram : edmee_librairie_edition. Planches non-reliées : pratiques à colorier, faciles à encadrer ou offrir. 15 grandes planches pour profiter des bienfaits du coloriage, à tout âge.

39.00 €

Détails

SOLEILLANT, Lison

Pérégrinations d'une sauterelle au jardin - 2020

Grand album de coloriage sur papier 300 gr pour l'aquarelle. Au fil des déambulations d'une sauterelle, découvrons le jardin. Eden de couleurs et de formes, kaléidoscope graphique et coloré, il offre au plaisir de l'oeil et de l'âme la beauté de la vie au jardin. Parcourons-le, de l'aube au crépuscule, dans le regard lilliputien de la sauterelle. 15 planches originales, de grand format, imprimées à l'encre indélébile sur papier Beaux-Arts : 300 gr – 100% coton – grain fin – couleur ivoire, idéal pour les techniques humides : aquarelle, encres, lavis, techniques mixtes. Modèles et idées créatives sur Instagram : edmee_librairie_edition. Planches non-reliées : pratiques à colorier, faciles à encadrer ou offrir. 15 grandes planches pour profiter des bienfaits du coloriage, à tout âge.

49.00 €

Détails