11 résultats

Collectif,

JARDIN DES MODES, n° 150, juin-juillet 91 - 1991

Paris, N° 150, juin-juillet 1991, revue mensuelle Jardin des modes, 1 vol. in-folio (37,2 x 27 cm), 106 p., intitulée Ouvrez l'oeil. Au sommaire : Julie Delpy, Maryline VIgouroux, Christian Poitevin, Bernard Blistene, Jean-Michel Wilmotte, mode féminine et masculine.Le jardin des modes est fondé en 1922 par Lucien Vogel, pionnier de la presse illustrée en France. Le jardin des modes ne fait pas exception : l'image, d'abord dessinée, puis photographique à partir des années 50, tient une place centrale dans la publication. Servies par des compositions magistrales, bien souvent sur double-page, des couleurs assumées comme part inhérante de la qualité visuelle, les images sont soutenues et complétées par un travail de graphisme remarquable, également pensé comme un aspect prépondérant du plaisir de l'oeil. Textes et images font de Jardin des modes, une revue spectacle où chaque double-page est une surprise graphique. Cela est renforcé par le passage au grand format (à partir de 1979), format que nous lui connaissons encore jusqu'en 1997, année d'arrêt de la publication. Les principaux acteurs de ces choix visuels sont : Maïmé Arnodin, Jean Widmer, Jacques Moutin, Franck Horvat, Jeanloup Sief, Helmut Newton, Jean Cocteau, Louise de Vilmorin, Jean d'Ormesson à titre de directeur artistique ou collaborateur artistique. Jardin des modes se fait l'écho de la mode vestimentaire (couture et prêt-à-porter) certes, mais aussi de l'architecture, du design dans divers domaines d'application (meuble, objet, mobilier urbain...), des expositions de créateurs offrant ainsi un regard sur les avant-gardes d'où qu'elles viennent.

ISSN : 0021-5457. Quadrichromie sur papier satiné. Exemplaire complet, sans déchirures ni plis. Petites usures sur la couverture. Très bon état par ailleurs. Envoi France métropolitaine : 6 euros (assurance comprise) Ref. du libraire : 0-38-5 (31)

Collectif,

JARDIN DES MODES, n° 151, août-septembre 91 - 1991

Paris, N° 151, août-septembre 1991, revue mensuelle Jardin des modes, 1 vol. in-folio (37,2 x 27 cm), 90 p., intitulée Anne Sinclair solaire. Au sommaire : Anne Sinclair, Daniel Auteuil, le bleu, l'orange, mode féminine et masculine, Ettore Sottsass.Le jardin des modes est fondé en 1922 par Lucien Vogel, pionnier de la presse illustrée en France. Le jardin des modes ne fait pas exception : l'image, d'abord dessinée, puis photographique à partir des années 50, tient une place centrale dans la publication. Servies par des compositions magistrales, bien souvent sur double-page, des couleurs assumées comme part inhérante de la qualité visuelle, les images sont soutenues et complétées par un travail de graphisme remarquable, également pensé comme un aspect prépondérant du plaisir de l'oeil. Textes et images font de Jardin des modes, une revue spectacle où chaque double-page est une surprise graphique. Cela est renforcé par le passage au grand format (à partir de 1979), format que nous lui connaissons encore jusqu'en 1997, année d'arrêt de la publication. Les principaux acteurs de ces choix visuels sont : Maïmé Arnodin, Jean Widmer, Jacques Moutin, Franck Horvat, Jeanloup Sief, Helmut Newton, Jean Cocteau, Louise de Vilmorin, Jean d'Ormesson à titre de directeur artistique ou collaborateur artistique. Jardin des modes se fait l'écho de la mode vestimentaire (couture et prêt-à-porter) certes, mais aussi de l'architecture, du design dans divers domaines d'application (meuble, objet, mobilier urbain...), des expositions de créateurs offrant ainsi un regard sur les avant-gardes d'où qu'elles viennent.

ISSN : 0021-5457. Quadrichromie sur papier satiné. Exemplaire complet, sans déchirures ni plis. Petites usures sur la couverture au niveau du dos agrafé. Très bon état par ailleurs. Envoi France métropolitaine : 6 euros (assurance comprise) Ref. du libraire : 0-38-10 (36)

Collectif,

JARDIN DES MODES, n° 156, février 92 - 1992

Paris, N° 156, février 1992, revue mensuelle Jardin des modes, 1 vol.in-folio (37,2 x 27 cm), 66 p., intitulée Vive la Belgique. Au sommaire : L'avant-garde belge, Claude Berri, Dani Karavan.Le jardin des modes est fondé en 1922 par Lucien Vogel, pionnier de la presse illustrée en France. Le jardin des modes ne fait pas exception : l'image, d'abord dessinée, puis photographique à partir des années 50, tient une place centrale dans la publication. Servies par des compositions magistrales, bien souvent sur double-page, des couleurs assumées comme part inhérante de la qualité visuelle, les images sont soutenues et complétées par un travail de graphisme remarquable, également pensé comme un aspect prépondérant du plaisir de l'oeil. Textes et images font de Jardin des modes, une revue spectacle où chaque double-page est une surprise graphique. Cela est renforcé par le passage au grand format (à partir de 1979), format que nous lui connaissons encore jusqu'en 1997, année d'arrêt de la publication. Les principaux acteurs de ces choix visuels sont : Maïmé Arnodin, Jean Widmer, Jacques Moutin, Franck Horvat, Jeanloup Sief, Helmut Newton, Jean Cocteau, Louise de Vilmorin, Jean d'Ormesson à titre de directeur artistique ou collaborateur artistique. Jardin des modes se fait l'écho de la mode vestimentaire (couture et prêt-à-porter) certes, mais aussi de l'architecture, du design dans divers domaines d'application (meuble, objet, mobilier urbain...), des expositions de créateurs offrant ainsi un regard sur les avant-gardes d'où qu'elles viennent.

ISSN : 0021-5457. Quadrichromie sur papier satiné. Exemplaire complet, sans déchirures ni plis. Petites usures sur la couverture au niveau du dos agrafé. Très bon état par ailleurs. Envoi France métropolitaine : 6 euros (assurance comprise)Ref. du libraire : 0-38-3 (29)

Collectif,

JARDIN DES MODES, n° 172, septembre 93 - 1993

Paris, N° 172, septembre 1993, revue mensuelle Jardin des modes, 1 vol. in-folio (37,2 x 27 cm), 74 p., intitulée Les irrésistyles. Au sommaire : Jean-Michel Wilmotte, Sonia Rykiel, Lola Prusac, Danièle Thompson, Richard Rogers, design chaises, mode féminine et masculine. Le jardin des modes est fondé en 1922 par Lucien Vogel, pionnier de la presse illustrée en France. Le jardin des modes ne fait pas exception : l'image, d'abord dessinée, puis photographique à partir des années 50, tient une place centrale dans la publication. Servies par des compositions magistrales, bien souvent sur double-page, des couleurs assumées comme part inhérante de la qualité visuelle, les images sont soutenues et complétées par un travail de graphisme remarquable, également pensé comme un aspect prépondérant du plaisir de l'oeil. Textes et images font de Jardin des modes, une revue spectacle où chaque double-page est une surprise graphique. Cela est renforcé par le passage au grand format (à partir de 1979), format que nous lui connaissons encore jusqu'en 1997, année d'arrêt de la publication. Les principaux acteurs de ces choix visuels sont : Maïmé Arnodin, Jean Widmer, Jacques Moutin, Franck Horvat, Jeanloup Sief, Helmut Newton, Jean Cocteau, Louise de Vilmorin, Jean d'Ormesson à titre de directeur artistique ou collaborateur artistique. Jardin des modes se fait l'écho de la mode vestimentaire (couture et prêt-à-porter) certes, mais aussi de l'architecture, du design dans divers domaines d'application (meuble, objet, mobilier urbain...), des expositions de créateurs offrant ainsi un regard sur les avant-gardes d'où qu'elles viennent.

ISSN : 0021-5457. Quadrichromie sur papier satiné. Exemplaire complet, sans déchirures ni plis. Petites usures sur la couverture au niveau du dos agrafé. Très bon état par ailleurs. Envoi France métropolitaine : 6 euros (assurance comprise) Ref. du libraire : 0-38-9 (35)

Collectif,

JARDIN DES MODES, n° 175, décembre 93-janvier 94 - 1994

Paris, N° 175, décembre 93-janvier 94, revue mensuelle Jardin des modes, 1 vol. in-folio (37,2 x 27 cm), 98 p., intitulée Des idées toutes fêtes. Au sommaire : Geoffrey Beene, Yafa Edery, mode féminine et masculine.Le jardin des modes est fondé en 1922 par Lucien Vogel, pionnier de la presse illustrée en France. Le jardin des modes ne fait pas exception : l'image, d'abord dessinée, puis photographique à partir des années 50, tient une place centrale dans la publication. Servies par des compositions magistrales, bien souvent sur double-page, des couleurs assumées comme part inhérante de la qualité visuelle, les images sont soutenues et complétées par un travail de graphisme remarquable, également pensé comme un aspect prépondérant du plaisir de l'oeil. Textes et images font de Jardin des modes, une revue spectacle où chaque double-page est une surprise graphique. Cela est renforcé par le passage au grand format (à partir de 1979), format que nous lui connaissons encore jusqu'en 1997, année d'arrêt de la publication. Les principaux acteurs de ces choix visuels sont : Maïmé Arnodin, Jean Widmer, Jacques Moutin, Franck Horvat, Jeanloup Sief, Helmut Newton, Jean Cocteau, Louise de Vilmorin, Jean d'Ormesson à titre de directeur artistique ou collaborateur artistique. Jardin des modes se fait l'écho de la mode vestimentaire (couture et prêt-à-porter) certes, mais aussi de l'architecture, du design dans divers domaines d'application (meuble, objet, mobilier urbain...), des expositions de créateurs offrant ainsi un regard sur les avant-gardes d'où qu'elles viennent.

ISSN : 0021-5457. Quadrichromie sur papier satiné. Exemplaire complet, sans déchirures ni plis. Petites usures sur la couverture au niveau du dos agrafé. Très bon état par ailleurs. Envoi France métropolitaine : 6 euros (assurance comprise) Ref. du libraire : 0-38-6 (32)

Collectif,

JARDIN DES MODES, n° 182, septembre 94 - 1994

Paris, N° 182, septembre 1994, revue mensuelle Jardin des modes, 1 vol. in-folio (37,2 x 27 cm), 74 p., intitulée Rentrez dans le rang. Au sommaire : Jorge Orta, mode féminine et masculine, parfums, Marc Le Bihan, Francis Soler.Le jardin des modes est fondé en 1922 par Lucien Vogel, pionnier de la presse illustrée en France. Le jardin des modes ne fait pas exception : l'image, d'abord dessinée, puis photographique à partir des années 50, tient une place centrale dans la publication. Servies par des compositions magistrales, bien souvent sur double-page, des couleurs assumées comme part inhérante de la qualité visuelle, les images sont soutenues et complétées par un travail de graphisme remarquable, également pensé comme un aspect prépondérant du plaisir de l'oeil. Textes et images font de Jardin des modes, une revue spectacle où chaque double-page est une surprise graphique. Cela est renforcé par le passage au grand format (à partir de 1979), format que nous lui connaissons encore jusqu'en 1997, année d'arrêt de la publication. Les principaux acteurs de ces choix visuels sont : Maïmé Arnodin, Jean Widmer, Jacques Moutin, Franck Horvat, Jeanloup Sief, Helmut Newton, Jean Cocteau, Louise de Vilmorin, Jean d'Ormesson à titre de directeur artistique ou collaborateur artistique. Jardin des modes se fait l'écho de la mode vestimentaire (couture et prêt-à-porter) certes, mais aussi de l'architecture, du design dans divers domaines d'application (meuble, objet, mobilier urbain...), des expositions de créateurs offrant ainsi un regard sur les avant-gardes d'où qu'elles viennent.

ISSN : 0021-5457. Quadrichromie sur papier satiné. Exemplaire complet, sans déchirures ni plis. Petites usures sur la couverture au niveau du dos agrafé. Très bon état par ailleurs. Envoi France métropolitaine : 6 euros (assurance comprise) Ref. du libraire : 0-38-8 (34)

Collectif,

JARDIN DES MODES, n° 186, printemps 95 - 1995

Paris, N° 186, printemps 1995, revue trimestrielle Jardin des modes, 1 vol. in-folio (37,2 x 27 cm), 106 p., intitulée Marseille : l'effet Fluxus. Au sommaire : American center de Paris, Marseille : portrait d'une ville rebelle, Rudy Ricciotti, Christian Lacroix, histoire des crêmes de beauté. Le jardin des modes est fondé en 1922 par Lucien Vogel, pionnier de la presse illustrée en France. Le jardin des modes ne fait pas exception : l'image, d'abord dessinée, puis photographique à partir des années 50, tient une place centrale dans la publication. Servies par des compositions magistrales, bien souvent sur double-page, des couleurs assumées comme part inhérante de la qualité visuelle, les images sont soutenues et complétées par un travail de graphisme remarquable, également pensé comme un aspect prépondérant du plaisir de l'oeil. Textes et images font de Jardin des modes, une revue spectacle où chaque double-page est une surprise graphique. Cela est renforcé par le passage au grand format (à partir de 1979), format que nous lui connaissons encore jusqu'en 1997, année d'arrêt de la publication. Les principaux acteurs de ces choix visuels sont : Maïmé Arnodin, Jean Widmer, Jacques Moutin, Franck Horvat, Jeanloup Sief, Helmut Newton, Jean Cocteau, Louise de Vilmorin, Jean d'Ormesson à titre de directeur artistique ou collaborateur artistique. Jardin des modes se fait l'écho de la mode vestimentaire (couture et prêt-à-porter) certes, mais aussi de l'architecture, du design dans divers domaines d'application (meuble, objet, mobilier urbain...), des expositions de créateurs offrant ainsi un regard sur les avant-gardes d'où qu'elles viennent.

ISSN : 0021-5457. Quadrichromie sur papier satiné. Exemplaire complet, sans déchirures ni plis. Petites usures sur la couverture au niveau du dos agrafé. Très bon état par ailleurs. Envoi France métropolitaine : 6 euros (assurance comprise) Ref. du libraire : 0-38-4 (30)

Collectif,

JARDIN DES MODES, n° 187, été 95 - 1995

Paris, N° 187, été 95, revue trimestrielle Jardin des modes, 1 vol. in-folio (37,2 x 27 cm), 114 p., intitulée Dépassez les bornes. Au sommaire : Ettore Sottsass, Maïmé Arnodin, Denise Fayolle, flacons et noms de parfums, Claude Parent, mode féminine et masculine.Le jardin des modes est fondé en 1922 par Lucien Vogel, pionnier de la presse illustrée en France. Le jardin des modes ne fait pas exception : l'image, d'abord dessinée, puis photographique à partir des années 50, tient une place centrale dans la publication. Servies par des compositions magistrales, bien souvent sur double-page, des couleurs assumées comme part inhérante de la qualité visuelle, les images sont soutenues et complétées par un travail de graphisme remarquable, également pensé comme un aspect prépondérant du plaisir de l'oeil. Textes et images font de Jardin des modes, une revue spectacle où chaque double-page est une surprise graphique. Cela est renforcé par le passage au grand format (à partir de 1979), format que nous lui connaissons encore jusqu'en 1997, année d'arrêt de la publication. Les principaux acteurs de ces choix visuels sont : Maïmé Arnodin, Jean Widmer, Jacques Moutin, Franck Horvat, Jeanloup Sief, Helmut Newton, Jean Cocteau, Louise de Vilmorin, Jean d'Ormesson à titre de directeur artistique ou collaborateur artistique. Jardin des modes se fait l'écho de la mode vestimentaire (couture et prêt-à-porter) certes, mais aussi de l'architecture, du design dans divers domaines d'application (meuble, objet, mobilier urbain...), des expositions de créateurs offrant ainsi un regard sur les avant-gardes d'où qu'elles viennent.

ISSN : 0021-5457. Quadrichromie sur papier satiné. Exemplaire complet, sans déchirures ni plis. Petites usures sur la couverture au niveau du dos agrafé. Très bon état par ailleurs. Envoi France métropolitaine : 6 euros (assurance comprise) Ref. du libraire : 0-38-7 (33)

Collectif,

JARDIN DES MODES, n° 188, automne 95 - 1995

Paris, N° 188, automne 1995, revue trimestrielle Jardin des modes, 1 vol. in-folio (37,2 x 27 cm), 114 p., intitulée L'année des faux-semblants. Au sommaire : Jean Widmer, Marie-Laure Bernadac, Oliviero Toscani, Martine Bedin, mode féminine et masculine, design 1960, Patrick et Daniel Rubin, maquillage. Le jardin des modes est fondé en 1922 par Lucien Vogel, pionnier de la presse illustrée en France. Le jardin des modes ne fait pas exception : l'image, d'abord dessinée, puis photographique à partir des années 50, tient une place centrale dans la publication. Servies par des compositions magistrales, bien souvent sur double-page, des couleurs assumées comme part inhérante de la qualité visuelle, les images sont soutenues et complétées par un travail de graphisme remarquable, également pensé comme un aspect prépondérant du plaisir de l'oeil. Textes et images font de Jardin des modes, une revue spectacle où chaque double-page est une surprise graphique. Cela est renforcé par le passage au grand format (à partir de 1979), format que nous lui connaissons encore jusqu'en 1997, année d'arrêt de la publication. Les principaux acteurs de ces choix visuels sont : Maïmé Arnodin, Jean Widmer, Jacques Moutin, Franck Horvat, Jeanloup Sief, Helmut Newton, Jean Cocteau, Louise de Vilmorin, Jean d'Ormesson à titre de directeur artistique ou collaborateur artistique. Jardin des modes se fait l'écho de la mode vestimentaire (couture et prêt-à-porter) certes, mais aussi de l'architecture, du design dans divers domaines d'application (meuble, objet, mobilier urbain...), des expositions de créateurs offrant ainsi un regard sur les avant-gardes d'où qu'elles viennent.

ISSN : 0021-5457. Quadrichromie sur papier satiné. Exemplaire complet, sans déchirures ni plis. Petites usures sur la couverture. Très bon état par ailleurs. Envoi France métropolitaine : 6 euros (assurance comprise) Ref. du libraire : 0-38-12 (38)

Collectif,

JARDIN DES MODES, n° 190, printemps 96 - 1996

Paris, N° 190, printemps 1996, revue trimestrielle Jardin des modes, 1 vol. in-folio (37,2 x 27 cm), 66 p., intitulée La mode prise de vitesse par l'image. Au sommaire : haute couture été 96, Mode : polycolor, La couleur monte au visage, Architecture : Jacques Hondelatte, Le mobilier pliant. Le jardin des modes est fondé en 1922 par Lucien Vogel, pionnier de la presse illustrée en France. Le jardin des modes ne fait pas exception : l'image, d'abord dessinée, puis photographique à partir des années 50, tient une place centrale dans la publication. Servies par des compositions magistrales, bien souvent sur double-page, des couleurs assumées comme part inhérante de la qualité visuelle, les images sont soutenues et complétées par un travail de graphisme remarquable, également pensé comme un aspect prépondérant du plaisir de l'oeil. Textes et images font de Jardin des modes, une revue spectacle où chaque double-page est une surprise graphique. Cela est renforcé par le passage au grand format (à partir de 1979), format que nous lui connaissons encore jusqu'en 1997, année d'arrêt de la publication. Les principaux acteurs de ces choix visuels sont : Maïmé Arnodin, Jean Widmer, Jacques Moutin, Franck Horvat, Jeanloup Sief, Helmut Newton, Jean Cocteau, Louise de Vilmorin, Jean d'Ormesson à titre de directeur artistique ou collaborateur artistique. Jardin des modes se fait l'écho de la mode vestimentaire (couture et prêt-à-porter) certes, mais aussi de l'architecture, du design dans divers domaines d'application (meuble, objet, mobilier urbain...), des expositions de créateurs offrant ainsi un regard sur les avant-gardes d'où qu'elles viennent.

ISSN : 0021-5457. Quadrichromie sur papier satiné. Exemplaire complet, sans déchirures ni plis. Petites usures sur la couverture au niveau du dos agrafé. Très bon état par ailleurs. Envoi France métropolitaine : 6 euros (assurance comprise) Ref. du libraire : 0-38-1 (27)

Collectif,

JARDIN DES MODES, n° 191, été 96 - 1996

Paris, N° 191, été 1996, revue trimestrielle Jardin des modes, 1 vol. in-folio (37,2 x 27 cm), 90 p., intitulée Sang neuf. Au sommaire : Frank O. Gehry, Gaetano Pesce, Philippe Starck, le design en Hollande, Poésie et technologie, mode féminine et masculine.Le jardin des modes est fondé en 1922 par Lucien Vogel, pionnier de la presse illustrée en France. Le jardin des modes ne fait pas exception : l'image, d'abord dessinée, puis photographique à partir des années 50, tient une place centrale dans la publication. Servies par des compositions magistrales, bien souvent sur double-page, des couleurs assumées comme part inhérante de la qualité visuelle, les images sont soutenues et complétées par un travail de graphisme remarquable, également pensé comme un aspect prépondérant du plaisir de l'oeil. Textes et images font de Jardin des modes, une revue spectacle où chaque double-page est une surprise graphique. Cela est renforcé par le passage au grand format (à partir de 1979), format que nous lui connaissons encore jusqu'en 1997, année d'arrêt de la publication. Les principaux acteurs de ces choix visuels sont : Maïmé Arnodin, Jean Widmer, Jacques Moutin, Franck Horvat, Jeanloup Sief, Helmut Newton, Jean Cocteau, Louise de Vilmorin, Jean d'Ormesson à titre de directeur artistique ou collaborateur artistique. Jardin des modes se fait l'écho de la mode vestimentaire (couture et prêt-à-porter) certes, mais aussi de l'architecture, du design dans divers domaines d'application (meuble, objet, mobilier urbain...), des expositions de créateurs offrant ainsi un regard sur les avant-gardes d'où qu'elles viennent.

ISSN : 0021-5457. Quadrichromie sur papier satiné. Exemplaire complet, sans déchirures ni plis. Petites usures sur la couverture au niveau du dos agrafé. Très bon état par ailleurs. Envoi France métropolitaine : 6 euros (assurance comprise) Ref. du libraire : 0-38-2 (28)